Depuis début 2021, les prix des matériaux se sont mis à augmenter. Les hausses ont surpris le marché car tout le monde s’attendait à une période difficile sur le plan économique avec une pression sur les prix.

Les prix de l’acier, de l'inox et de l’aluminium n’ont fait qu’augmenter depuis lors et nous ne voyons toujours pas la fin de ces augmentations.

Ces hausses de prix sont le résultat d'une combinaison de facteurs qui semblent se renforcer mutuellement. Bien entendu, beaucoup sont liés au coronavirus. En voici une anthologie :

- d'énormes investissements et des plans de relance au niveau mondial font augmenter la demande pour tous les métaux et engendrent un déséquilibre entre l’offre et la demande en général

- un transport de matériaux encore perturbé en conséquence du transport maritime appliquant des tarifs très élevés pour les transports au départ de l’Asie

- des mines et des usines qui ont été à l’arrêt à cause du coronavirus

- des fabricants qui s’attendaient à moins de demande en raison du coronavirus et qui ont donc moins produit

- un certain nombre de gros sites de production qui ont été mis à l’arrêt et/ou qui sont fermés

- spécifiquement pour l’inox: les cours du nickel qui sont élevés (ce qui était autrefois le principal outil de prévision des fluctuations de prix n’a actuellement qu’un impact limité mais pas plus); la part de l’acier, un composant important de l’inox, n’a jamais joué de rôle par le passé mais avec la hausse du prix de l’acier, le prix de l'inox augmente également

- modification au niveau mondial du quota, des taxes à l’importation, des subventions (autrefois les exportations bénéficiaient de subventions considérables provenant d’Asie/de Chine mais ce n’est plus le cas aujourd'hui et d’autre part, des quotas assez stricts s’appliquent toujours pour importer des matériaux Asiatiques; des quotas qui sont tout simplement épuisés pendant une grande partie de l’année)

- des délais de livraison plus longs qui engendrent encore plus de demande car les entreprises doivent soudain se montrer plus prudentes et acheter plus tôt; pour certains matériaux, vous devez actuellement patienter des semaines/des mois alors que vous le receviez en quelques jours auparavant; commandes promises/confirmées

- des commerçants qui ont vu leurs stocks diminuer considérablement et qui préfèrent ne pas vendre pour cette raison, entraînant une offre coûteuse; un certain nombre de commerçants ont peut-être aussi acheté tout simplement moins de matériaux au début des hausses de prix en se basant sur l’avis de divers commerçants qui disaient au début de l’année : la question n’est pas de savoir si les prix vont redescendre mais à quel moment ils vont redescendre et qui m'ont avoué ne pas vouloir acheter trop de matériaux à ce prix élevé pour ensuite avoir à vendre à perte...

- une pénurie générale sur le marché mondial, l’offre et la demande

- ...

 

Les prix s’emballent et sont exorbitants, les matériaux sont rares et les délais de livraison restent longs. Certains commerçants vendent uniquement ce qu'ils ont effectivement en stock, d’autres vendent à l’arrivée et des délais de livraison comme octobre / novembre / décembre ne sont absolument pas exceptionnels.

 Grosso modo, nous pouvons établir que les prix des matériaux en plaques ont augmenté selon les facteurs ci-dessous par rapport au début de cette année :

- inox 304 et 316: ont quasiment doublé (+/- +80%)

- aluminium: a quasiment doublé (+/- + 90%)

- tôle: a plus que doublé (+/- +150%)

- plaque prégalvanisée: a environ triplé

Nos clients ont parfois du mal à comprendre les hausses de prix. Nous aussi.

Quoi qu’il en soit : nous ne pouvons rien y faire et mieux des prix élevés que pas de matériaux du tout.

Bien entendu, les hausses de prix ne touchent pas uniquement les métaux. Les prix du bois, des isolations, puces informatiques, plastiques, etc. ont augmenté également.

Nous nous demandons seulement depuis des mois : quand cela va-t-il s’arrêter ? Le marché va-t-il finir par se stabiliser ou notre secteur se retrouvera-t-il tout simplement sans matériaux d’ici quelques semaines/mois ?

Karine De Bie

27 augustus 2021